top of page

Mario, roi du jeu vidéo, veut agrandir son royaume !

Icône du jeu vidéo, Mario est à un tournant, Super Mario Bros Le Film est en effet une étape importante pour la licence qui doit l’aider à quitter son énorme pré carré vidéoludique.


Mario est l’un des visages les plus connus de l’Entertainment et sans aucun doute l’icône du jeu vidéo. La mascotte de Nintendo, est en effet aisément reconnaissable à sa moustache, à sa salopette bleue ou sa casquette rouge. Mario est un géant absolu du jeu vidéo avec plus de 700 millions d’exemplaires dans le monde (source : VGChartz). Et ce juste dans les jeux où il y a le nom Mario dedans et donc sans compter les apparitions dans des spin off cross licence comme Smash Bros. Aucune licence du jeu vidéo n’a atteint ce total, pas plus que celui de plus de 200 jeux vidéo différents. Comme on le voit sur le tableau, ses multiples déclinaisons sont quasiment tous des succès tant critiques commerciaux. Ce qui lui assure une place de choix dans les linéaires et une récurrence d’apparition massive. 40 ans après sa création, la licence Mario se comporte toujours très bien. On retrouve ainsi 4 jeux Mario dans les 20 meilleures ventes en France en 2022 (source : Nintendo). Icône vidéoludique, elle porte le secteur depuis ses débuts dans le grand public.


DANS LE TOP 10 DES LICENCES


Le potentiel de développement de la licence est réel car les résultats commerciaux de la licence Mario sont vraiment bons comme l’atteste sa position dans le Top des 10 licences en termes de chiffre d’affaires avec plus de 46 milliards de chiffres d’affaires (Source : Wikipedia - List of highest-grossing media franchises). Par contre, ce géant du jeu vidéo reste un nain dans le reste de l’Entertainment, car ses revenus sont quasi exclusivement issus du jeu vidéo. Mario n’a jamais réellement percé tant en manga qu’en anime, en cartes et pour l’instant en film. La licence Mario est pourtant à pas grande chose de devenir une licence transmédia majeure. Il lui manque peut être une volonté réelle de Nintendo de développer cette licence en dehors de son pré carré et une œuvre de l’Entertainment de bonne facture que pourrait être le film d’Universal.


SUPER MARIO BROS LE FILM, ENJEU IMPORTANT POUR LA DIVERSIFICATION


Super Mario Bros Le Film qui est sorti le 5 avril au cinéma est donc un enjeu majeur pour l’écosystème. Ce n’est pourtant pas la première fois que Mario sort au cinéma, mais les prédécesseurs, nettement moins ambitieux, ont toujours été des fours. Créé par le studio Illumination (celui des Minions), Super Mario Bros Le Film est une étape importante pour la licence. Considéré comme un des blockbusters de ce début d’année, il doit permettre à la licence d’exploser en dehors de son pré carré vidéoludique. Et c’est totalement réalisable, son alter ego Sonic, licence importante mais moins puissante que Mario, avait connu une très belle carrière cinématographique avec plus de 4 millions de spectateurs cumulés sur les deux premiers opus en France.


SHIGERU MIYAMOTO, STAR VIDÉOLUDIQUE


Outre son incontestable succès commercial, Mario est l’un des rares jeux vidéo qui a fait de son créateur une vedette. Shigeru Miyamoto, à qui l’on doit également des personnages aussi culte que Yoshi, Link ou Metroid, est l’une des seules stars du développement du jeu vidéo. Le jeu vidéo est en effet l’un des rares secteurs de l’Entertainment où l’on ne connaît pas le nom de ces créateurs. On parle du dernier J.K. Rowling, du dernier James Cameron ou du dernier Beyonce, pas du dernier Dan Houser (le créateur de GTA) ou du dernier David Rutter (Fifa) qui génèrent pourtant des chiffres d’affaires supérieurs à l’immense majorité des blockbusters de l’Entertainment.


👉 Retrouvez notre interview en direct du dernier salon Cobrandz où Vladimir Lelouvier vous éclaire sur cette icône Mario dans notre chronique "Expert en live" sur notre chaine Brands to be Alive par Cobrandz


Article rédigé par Vladimir Lelouvier, journaliste à Multimédia à la Une



תגובות


bottom of page