top of page

Harry Potter, sorcier de l'entertainment !

Porté par la qualité intrinsèque des livres, films ou jeu vidéo qui le mette en avant, l'univers plaît à tout le monde : enfants comme adultes, filles comme garçons, geeks comme simples amateurs de belles histoires. Multimédia à la Une étudie dans cet article cette licence fascinante.


Harry Potter est un vrai magicien puisqu'il résout la quadrature du cercle de la franchise parfaite. C’est une licence à la fois pérenne, transgénérationnelle (avec des parents prescripteurs et des enfants demandeurs) et non « genrée » (elle touche aussi bien les filles que les garçons) avec une offre récurrente de produits culturels ultra puissants. Elle touche en conséquence tout le monde et fonctionne très bien dans toutes ses déclinaisons dans une variété d'offres et de niveaux de prix très étendue.

Tableau des chiffres d'affaires des principales franchises de l'Entertainment dans le monde
Tableau des chiffres d'affaires des principales franchises de l'Entertainment dans le monde

Un univers ultra rentable


L'univers d’Harry Potter, créé en 1997 par J.K. Rowling, constitue une mine inépuisable de revenus. En France, plus de 40 millions d'exemplaires des livres Harry Potter ont été vendus (plus de 500 millions dans le monde) et il est numéro 1 des livres jeunesse depuis 2016 (source Warner Bros. Discovery / GFK). La licence Harry Potter/Wizarding World est en France la 3e au cinéma avec près de 68 millions d’entrées cumulées (9,5 milliards de dollars au box-office mondial, selon Box Office Mojo), la 1e en vidéo physique avec 22 millions d’exemplaires (selon Warner Bros. Discovery) et dans le jouet (selon NPD en 2021).


Tableau Harry Potter en films et en livres dans le monde
Tableau Harry Potter en films et en livres dans le monde

Comme souvent, Warner Bros. Discovery a une mécanique bien huilée pour soutenir l’attention. 2022 a donc vu une actualité très régulière sur la licence Harry Potter. Chaque sortie d’un produit du Wizarding World a donné lieu à une activité intense en magasin et en communication en particulier avec l’arrivée des Animaux Fantastiques : Les Secrets de Dumbledore au cinéma en avril et en vidéo à l’automne. Des manifestations récurrentes comme les Méfaits Magiques en avril ou Le Retour à Poudlard en septembre savent mobiliser la communauté avec des événements comme l’arrivée du Poudlard Express à la Gare Saint Lazare en août 2021.


Un avenir qui passe par le Wizarding World ?


La sortie de Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard, le jeu vidéo le plus attendu du 1er trimestre et le jeu de référence qu'attendait la franchise depuis sa création, animera l'écosystème début 2023 avant les Méfaits Magiques et le Retour à Poudlard. A plus long terme, rien n’a filtré, l’enjeu majeur est le développement du Wizarding World qui doit prendre peu à peu le relais par rapport à Harry Potter stricto sensu. Dans cette optique, ces films, des séries ou des jeux vidéo devraient développer de nouveaux pans de cet univers très riche. Un produit comme Hogwarts Legacy qui utilise un nouvel arc narratif en est la démonstration parfaite.


Image éclatée de l'écosystème de Harry Potter / Wizarding World dans le monde
Ecosystème de Harry Potter / Wizarding World dans le monde

Article rédigé par Vladimir Lelouvier, journaliste à Multimédia à la Une




👉 Et retrouvez son décryptage détaillé dans notre chronique "Expert en live" sur notre chaine Brands to be Alive par Cobrandz