top of page

12 000 ballons biodégradables "rue des bulles" par le champagne Nicolas Feuillatte

Lorsque la fin d’année approche, les marques en profitent généralement pour célébrer à leur manière l’arrivée des fêtes de Noël. Parmi elles, Nicolas Feuillatte répond très souvent à l’appel avec des opérations inédites et créatives.


C’est ainsi que pour la troisième année consécutive, la Maison de champagne a investi l’une des rues de la capitale, plus précisément la Rue des Martyrs, pour la transformer en “Rue des Bulles” à l’aide d’une décoration des plus originales.


Du 7 au 31 décembre, Nicolas Feuillatte va donc livrer une opération spectaculaire, qui après deux éditions plus que réussies, s’est finalement inscrite comme un rendez-vous incontournable de la fin d’année.


Rue des Bulles - Crédit : Nicolas Feuillatte


En étroite collaboration avec les enseignes partenaires, Champagne Nicolas Feuillatte libère les bulles en créant un décor imposant composé de plus de 12 000 ballons blancs et dorés, 100% biodégradables. Au cœur du 9ème arrondissement, la rue arborera un véritable ciel de bulles et ce, s’étendant sur plus de 100 mètres de long.


Cette canopée inattendue, suspendue à 6m de hauteur et nécessitant près de 300h de gonflage, s’illumine de guirlandes Led à la tombée de la nuit, comme autant de fines bulles libérées dans le ciel parisien. L’initiative s’accompagnera également d’une “expérience champagne” au sein de certains bars et restaurants de la rue des Martyrs qui vous permettront de bénéficier d’offres commerciales.


Crédit : Nicolas Feuillatte


Une mise en œuvre payante de la part de Nicolas Feuillatte  qui a déjà fait ses preuves et qui montre la capacité de la marque à faire preuve de modernité au travers d’expériences ludiques et créatives tout en intégrant les problématiques actuelles de protection de l'environnement.



🌍 Pour faire enfin changer les choses ?


Découvrez notre démarche de responsabilité durable au sein de Cobrandz et faites en partie grâce au Collège d'acteurs engagés

Commentaires


bottom of page