top of page

One Piece, un phénomène qui devient un méga écosystème !

Alors que One Piece explose tous les records en manga, il est en train de réussir à devenir un méga écosystème qui enrichit plusieurs dizaines de partenaires et des dizaines de milliers de points de vente. Analyse du phénomène.

One Piece est un des rois du « kidulte » qui sait aussi bien séduire les jeunes adultes que les 8-12 ans et ce alors que les premiers fans en vieillissant sont devenus des prescripteurs auprès de plus jeunes. Ce qui donne une licence qui touche les fans de 8 à 50 ans, les filles aussi bien que les garçons, les otaku que les amateurs de personnages haut en couleur. One Piece a donc une offre éditoriale, mais aussi de produits dérivés, différente de celles de Dragon Ball ou Naruto, les licences manga géantes de la même génération, à qui One Piece est systématiquement comparé.


Un phénomène de librairie en passe de devenir un méga écosystème


Comme il existe toujours un temps de latence pour transformer la popularité d’une franchise en pure vente de produits dérivés, c’est dorénavant maintenant que se joue le passage de One Piece au statut de méga écosystème pérenne. Certains peuvent penser que c’est déjà le cas avec un chiffre d’affaires global de plus de 20 milliards de dollars dans le monde. Et ce d’autant plus que One Piece, apparu en 1997 en manga et 1999 en anime, est déjà le numéro 1 des ventes de manga dans le monde avec 516 millions d’exemplaires des 103 tomes, dont plus de 31 millions en France et plus de 400 millions au Japon. One Piece, c’est aussi plus de 1 000 épisodes d’anime (disponibles sur CrunchyRoll et ADN et en grande partie en physique chez Citel), 14 films, une vingtaine de jeux vidéo, des montagnes de figurines ou d’accessoires gaming…


L'écosystème de One Piece dans le monde

(depuis sa création en 1997, en milliards de dollars)*


Représentation de l'écosystème de One Piece dans le monde
Ecosystème de One Piece dans le monde

Source : Wikipedia - List of highest-grossing media franchises /Visual Capitalist *A fin décembre 2022


Une forte actualité qui va encore s'accélerer


Après la sortie très intéressante de One Piece Red au cinéma en aout (980 000 entrées en France), puis le carton des tomes 102 et 103 en librairie en fin d’année, en attendant le 104 en avril. La sortie d’un nouveau jeu vidéo (One Piece Odyssey chez Bandai Namco) en janvier 2023 a lui aussi donné un nouveau coup de fouet à l’écosystème. Ce qui permet beaucoup de synergies dans l’écosystème en particulier en France qui est un eldorado pour la licence One Piece (marché numéro 2 dans le monde). Et les consommateurs répondent systématiquement présents. Il suffisait l’année dernière de voire les queues énormes pour les événements One Piece à la Japan Expo, en librairie pour les tomes 102 ou 103, ou de voir la station de métro la Concorde décorée à ses couleurs, pour comprendre que One Piece est un phénomène. Un phénomène qui devrait encore accélérer avec la célébration des 25 ans de la création de l’anime en 2024 (et des 20 ans de l’anime en France en 2023) qui sera manifestement une exceptionnelle année pour la licence.


Top 5 des mangas dans le monde

Graphique représentant le top 5 des mangas dans le monde
Top 5 des mangas dans le monde

* Source : Wikipedia – Chiffres approximatifs – A fin décembre


One Piece, pépite de la TOEI


Photo d'Isabelle Favre, Global Marketing & Content director de Toei Animation Europe
Photo d'Isabelle Favre

One Piece est un écosystème florissant. Isabelle Favre, Global Marketing & Content Director de Toei Animation Europe, nous explique les tenants et aboutissants de cette licence.


Comment se porte la licence One Piece ?


One Piece est dans une période importante puisque nous venons de fêter les 25 ans de la création du manga et qu’à plus long terme 2024 sera une année hyper dense pour fêter les 25 ans de l’anime. One Piece est en effet apparu en 1997 en manga et en 1999 en anime (en France en 2000 pour le manga, 2003 pour l’anime). Et depuis cette date, l’actualité éditoriale s’avère très soutenue, avec, à date, des sorties hebdomadaires en manga au Japon, 103 tomes du manga, 1 045 épisodes de l’anime, 14 films (dont 5 diffusés en France)… One Piece fait donc partie des référents culturels de notre société. La licence génère des résultats phénoménaux avec en particulier plus de 516 millions d’exemplaires du manga vendus dans le monde, dont plus de 31 millions en France. L’Hexagone est un marché phare pour One Piece, le 2e plus important en termes de chiffre d’affaires dans le monde, comme le prouve par exemple la sortie de One Piece Red au cinéma en quasi simultané avec le Japon, pour d’excellents résultats (979 000 entrées). Clairement, 2023 sera une année de poursuite de l’accélération pour l’écosystème One Piece.


Comment se développe l’écosystème One Piece ?


Il s’avère important que les plus de 70 partenaires One Piece travaillent en écosystème et que la licence se développe de manière transversale et harmonieuse. Un enjeu fondamental puisque l’on retrouve One Piece aussi bien en manga (103 tomes à date chez Glénat), en anime (plus de 1 000 épisodes notamment sur CrunchyRoll et ADN et plus de 800 en vidéo physique chez Citel), en film (Toei), en jeu vidéo (Bandai Namco) ou en figurines (Tsume, Banpresto, Funko, Abystyle…). On retrouve aussi désormais Monkey D. Luffy et ses compagnons en parfum (Okaia), en montre (Seiko), en prêt à porter (Celio, Zara, C&A…), en chaussures (Vans, Havaianas…) ou même en concert symphonique. Et de nouvelles collaborations sont en préparation. Par ailleurs, outre les sorties de produits culturels ou dérivés, l’écosystème est régulièrement animé par des événements en magasins, des pop up store (comme chez Citadium…), des évènements pour les fans comme celui de la rentrée 2022 à Bordeaux ou lors de salons comme la Japan Expo. La sortie d’un nouveau jeu vidéo en janvier 2023 donne un nouveau coup de fouet à l’écosystème.


Quelles cibles touchent principalement les produits One Piece ?


One Piece continue à recruter et à séduire. La cible numéro 1 est les jeunes adultes, la numéro 2 les enfants et les collégiens. Par ailleurs, portés par leur passion des personnages et des aventures épiques, les premiers fans ont en 25 ans vieillis et, tout en continuant à être passionnés passent désormais le relais aux plus jeunes et à leurs enfants. Ce qui permet à One Piece de continuer à élargir ses cibles, les produits proposés et les partenaires.



Article rédigé par Vladimir Lelouvier, journaliste à Multimédia à la Une





👉 Et retrouvez son décryptage détaillé dans notre chronique "Expert en live" sur notre chaine Brands to be Alive par Cobrandz

bottom of page