top of page

Zelda, héros de la Switch

Dernière mise à jour : 28 août 2023

6 ans après la sortie de Breath Of the Wild, la mythique franchise Zelda va bénéficier de la sortie d’un nouvel opus baptisé Tears of The Kingdom. L’occasion de revenir sur l’histoire de cette mythique franchise et d’évoquer son avenir.

Image du dernier jeu vidéo The Legend of Zelda : Tears of The Kingdom
The Legend of Zelda : Tears of The Kingdom

Après plusieurs années de développement, The Legend of Zelda : Tears of The Kingdom sort le 12 mai. L’occasion de revenir sur 37 ans d’histoire d’une saga légendaire. Né en 1986, Zelda a été déclinée sur 29 jeux (dont 4 spin-offs). Avec plus de 137 millions de jeux vendus dans le monde (spin-offs compris) depuis ses débuts (selon VG Chartz), elle reste aujourd’hui encore l’une des franchises les plus mythiques aux succès critiques faramineux et commerciaux systématiques (cf. tableau ci-dessous).

Tableau recensant les ventes de jeu vidéo Zelda dans le monde
Ventes de jeu vidéo Zelda dans le monde

Zelda, monument du software


L’homme derrière la conception de l’univers de Zelda n’est autre que l’illustre Shigeru Miyamoto (et son compère de toujours Takashi Tezuka), créateur d’icônes aussi connues telles que Donkey Kong, Mario, Yoshi, Kirby ou Metroid. En 2008, il est même élu personnalité la plus influente au monde par le Time Magazine. La franchise dont il est à l’origine, constitue une des séries les plus populaires de Nintendo et les classiques ne manquent pas. Parmi les opus les plus importants du jeu, on retrouve : évidemment le tout premier volet The Legend of Zelda fondateur d’une grande et merveilleuse aventure, Oscarina of Time également un incontournable pour les fans du jeu, considéré par beaucoup comme l’un des meilleurs jeu-vidéo de l’histoire ; Twilight Princess lancé avec la Wii est un des titres les plus vendus de la série avec 8,7 millions de ventes ; Enfin on peut citer Breath of the Wild, gigantesque succès commercial vendu avec plus de 30,7 millions d’unités (soit 3 fois plus que le prédécesseur) et moteur de lancement pour la console Switch. C’est sur la suite de cet opus culte que Nintendo mise tant pour vendre du jeu en rayon que pour soutenir les ventes de la Switch.


Un enjeu important pour Nintendo et le marché


Plus important jeu des 9 premiers mois de l’année de tout le marché, Tears of The Kingdom arrive dans une période particulièrement creuse en termes de sortie. Il attirera très probablement en magasin de nombreux consommateurs et sera une locomotive en 2023 en termes de ventes globales et une des références de la Switch pour les prochaines années. En effet, malgré des mécaniques de jeu plutôt à contre-courant des tendances actuelles (un univers riche nécessitant une grande implication et un développement d’intrigue relativement lent), Zelda est un des plus importants long-sellers du marché. Une franchise vielle de 37ans qui parvient à s’imposer encore selon ses propres codes. Nintendo a décidé d’en faire son titre phare et multiplie les initiatives de soutien en proposant notamment une édition spéciale de sa Switch OLED, une manette Nintendo Switch Pro et une pochette de transport Nintendo Switch, toutes deux ornées de designs issus du jeu The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom. 7 DLC sont déjà programmés par la licence pour Tears of The Kingdom : Deux d’entre eux seront disponible à la sortie le 12 mai, un autre pour l’été 2023, deux pour l’automne 2023, un pour le printemps 2024 et un dernier pour l’automne 2024.


Un enjeu important pour la Switch qui est dans sa 7e année de commercialisation et dont la successeur n’a pas encore été annoncé. Le nouveau Zelda doit en effet largement contribuer à maintenir l’engagement sur une console qui compte déjà plus de 124 millions de possesseurs dans le monde (Source VGChartz) et qui malgré des ventes (logiquement) en légère baisse continue d’être la locomotive des ventes de jeu physique.


👉 Retrouvez l'interview de Vladimir Lelouvier sur le plateau de notre chaine Brands to be Alive par Cobrandz dans notre chronique "Expert en live"


Article rédigé par Vladimir Lelouvier, journaliste à Multimédia à la Une

Logo Multimédia à la Une
Logo Multimédia à la Une


Comentários


bottom of page